Qu’est-ce qu’un habitat durable ?

Les changements climatiques et la destruction de l’environnement sont des problèmes qui interpellent toute l’humanité. Aujourd’hui tout le monde est concerné et affecté par ce problème. Pour donc faire à cela, les ingénieurs dans le bâtiment et les mouvements écologistes ont développé le concept d’habitat durable.

Vous entendez certainement parler tout le temps de ce concept, mais vous ne prêtez peut-être pas attention. Cela tombe bien car dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est un habitat durable, ses caractéristiques, les différents types d’habitat et les avantages qu’il offre.

Habitat durable, c'est quoi ?

C’est quoi un habitat durable ?

La maison durable est un nouveau type de logement construit dans le but d’offrir à ses habitants un environnement sain et respectueux de l’environnement. En plus de cela, ce type d’habitat est moins énergivore par rapport à une maison conventionnelle.

Pour réduire au maximum sa consommation d’énergie, les habitats utilisent des techniques innovantes. Ce type de maison limite les effets néfastes sur l’environnement grâce aux attitudes écologiques qu’adoptent les habitants de cette dernière.

L’habitat durable prend en compte tous les critères du développement durable ; de la conception du projet, la réalisation, son utilisation et sa maintenance.

Les caractéristiques d’un  habitat durable

L’habitat durable se caractérise de plusieurs critères indispensables et complémentaires qui sont :

La dimension sociale : il n’y a pas de ségrégation sociale au sein d’un habitat durable car il favorise  la mixité des différents groupes sociaux afin d’augmenter la cohésion sociale. Il doit être accessible à toutes les couches sociales car c’est droit pour tous à un logement sain et décent. Rappelons qu’il doit aussi permettre de faire face à futures mutations sociales.

La dimension environnementale : l’habitat durable diminue l’impact des effets négatifs sur notre environnement. Cela se mesure grâce à la performance énergétique et environnementale. Les matériaux utilisés pour construire les maisons sont écologiques. Les énergies sont renouvelables, les eaux usés sont recyclés, et les déchets pour faire du compost. Les services sont à proximités afin de réduire au maximum les déplacements. Les moyens de transport privilégiés sont le vélo, la marche à pied, les transports en commun.

La dimension économique : l’habitat durable met en place une économie viable pour les habitants et pour les collectivités territoriales car il crée les emplois dans le domaine du bâtiment. Il y a également plus d’opportunités d’emploi dans le secteur des énergies renouvelables et de l’éco construction car il faut de la main d’œuvre pour installer ces nouveaux systèmes et faire de la maintenance.

Les différents types d’habitats durables

Dans le secteur du bâtiment écologique, il y a plusieurs types de constructions :

  • La maison passive : c’est une construction qui répond aux critères suivants :
  • La maison doit consommer moins de 15 KWEP/m2 et par an pour les besoins de rafraichissement et ou de chauffage d’air
  • L’habitat doit disposer d’un dispositif d’étanchéité du volume en dessous du seuil de 0,6 volume/heure
  • La consommation totale du bâtiment doit être inférieure à 120 KWEP/m2
  • L’habitat bioclimatique ou passif : il repose sur les principaux caractéristiques qui sont les suivants :
  • Capter au maximum les rayons solaires et l’énergie provenant du sol
  • Supprimer les ponts thermiques (courants d’air)
  • L’installation d’un système d’isolation thermique renforcé avec des fenêtres de qualité
  • Une excellente étanchéité à l’air
  • L’intégration d’un système de ventilation double flux, cela permet de mieux gérer la récupération de la chaleur
  • La maison à énergie zéro ou énergie positive : c’est un bâtiment très performant qui produit plus d’énergie qu’il ne consomme. Il a les mêmes caractéristiques qu’une maison passive mais à cela s’ajoute une production d’énergie supplémentaire.
  • Les habitats alternatifs qui réduisent considérablement l’empreinte carbone du bâti. L’habitat en container maritime est un très bon exemple car son principe repose sur la réutilisation d’une ressource inutilisée vouée à la destruction (le container maritime en fin de vie), pour créer un habitat solide, durable et économique. Ce procédé permet d’éviter d’utiliser des ressources et des méthodes très polluante lors de la construction.

 Celle-ci peut être transmise à d’autres bâtiments, ou aux réseaux électriques et ou thermiques. Elle est certes chère à l’installation par rapport à une maison classique mais au bout de quelques années, vous avez un retour sur investissement. Les bénéfices proviennent de la vente de l’excédent d’énergie et de la réduction des coûts de factures.

Pourquoi acheter investir dans un habitat durable ?

La construction d’une maison durable offre des avantages considérables hors mis les enjeux éthiques et environnementaux :

  • La maison durable permet de réaliser des économies d’énergie
  • Elle vous permet de bénéficier des avantages fiscaux que l’état crée pour encourager les gens à opter pour ce type de maison
  • Elle offre une meilleure qualité d’air à l’intérieur grâce aux matériaux utilisés pour l’isolation thermique
  • Elle ne vous fait pas renoncer aux équipements modernes : piscine naturelle, véranda bioclimatique, domotique
  • Sa plus-value est plus importante sur le long terme car vous pouvez vendre l’excédent d’énergie produite par la maison
  • Il contribue à la préservation de l’environnement

En conclusion

L’habitat durable s’encre de plus en plus dans notre mode de vie. Il faut souligner que cette formule se présente aujourd’hui comme un nouveau type de construction qui séduit bon nombre de personnes. Outre le fait de préserver le patrimoine environnemental, vous pouvez rentabiliser votre investissement à long terme et de diverses façons. Vous n’avez qu’à choisir le type d’habitat durable qui vous convient.