Quels prêts pour construire une maison écologique ?

Devenir propriétaire, c’est une chose, mais avec une construction écologique, c’est encore mieux. L’emprunteur qui souhaite se lancer dans un tel projet doit rechercher le financement adapté le plus intéressant pour lui, sachant qu’une maison écologique coûte en moyenne 15 à 20 % plus cher qu’une maison traditionnelle.

Construire une maison écologique

L’intérêt d’acheter une maison écologique

La hausse des prix de l’énergie en France, qu’il s’agisse de l’électricité ou du gaz, ainsi que les enjeux du développement durable, incitent de plus en plus les futurs propriétaires à se lancer dans l’achat de biens écologiques. Les avantages offerts par l’habitation moderne sont indéniables. Ils mettent l’accent sur la performance énergétique, la santé, le confort, le bien-être des habitants et la préservation de la planète. Cependant, il ne faut pas négliger l’inconvénient majeur de ce type de construction, à savoir son coût élevé.

Afin de compenser l’augmentation de prix induite par la construction d’une maison écologique par rapport à une maison traditionnelle, il est important d’avoir une vision à long terme de votre projet immobilier. Si financer une maison écologique implique d’avoir un budget plus important, son coût s’amortit sur les années de possession grâce aux économies d’énergie réalisées. En effet, on estime que les factures d’énergie sont cinq fois moins chères en moyenne. Mais ce n’est pas tout, des aides et des prêts spécifiques existent, afin de rendre de plus en plus accessible la construction écologique.

Le meilleur prêt immobilier pour un logement écologique

Malgré les aides éventuelles auxquelles l’emprunteur peut avoir droit, la majorité du financement se fait généralement par le biais d’un prêt immobilier classique, avec ou sans PTZ. En confiant la recherche de financement de son habitat écologique à AFR financement, le futur propriétaire bénéficie des services d’un courtier expérimenté pour bénéficier d’un prêt sur mesure aux meilleures conditions du marché.

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt jusqu’à 30 000 € pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Le gouvernement français s’est engagé à réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre et le concept d’éco-prêt va dans ce sens.

Les éco-prêts sont disponibles auprès des grandes banques et sont totalement sans intérêt pour les résidents en France qui en font la demande conformément aux exigences.

La durée de l’Eco Prêt est souvent de dix ans, mais peut être étendue à 15 ans si nécessaire – c’est-à-dire qu’il y a beaucoup de travaux de construction et donc le montant le plus élevé est emprunté. Le montant que vous pouvez emprunter dépend des travaux à entreprendre et ne s’applique qu’aux propriétés construites avant le 1er janvier 1990.

Les éco-prêts sans intérêt en France couvrent les installations et les rénovations économes en énergie telles que l’isolation des combles, l’installation de fenêtres et de portes à double vitrage, de panneaux solaires, de systèmes de chauffage écologiques, de systèmes de récupération d’eau de pluie, d’égouts,

Pour bénéficier d’un Eco Prêt, vous devez faire réaliser une étude thermique de votre bien et en faire la demande auprès de votre office local de maîtrise de l’énergie : l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). Vous pouvez télécharger un formulaire (en français) sur leur site internet (ci-dessous).

Vous devez demander un ensemble de travaux (un bouquet de travaux), pas un seul article – le prêt n’est pas disponible pour une seule unité de rénovation/conservation.

Une fois que vous aurez rempli le formulaire, vous devrez demander le prêt auprès de votre banque. Cela vous obligera à obtenir des devis (estimations en français) pour les travaux de construction auprès d’un constructeur enregistré – les projets de bricolage ne sont pas inclus.

Une fois le prêt accordé, le prêteur dispose de 2 ans pour terminer les travaux et retourner à la banque pour remettre factures et reçus.

Aide financière pour la construction écologique

Depuis fin 2020, tous les nouveaux bâtiments pour lesquels un permis de construire est demandé doivent respecter certaines normes environnementales. Ils doivent aussi produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. L’habitat vert devient donc une véritable nécessité. Il est possible de le financer avec un prêt à taux zéro PTZ ou PTZ+ sous conditions de revenus, mais aussi avec un prêt action logement. Ces prêts bonifiés permettent donc de favoriser l’accès à l’habitat écologique par le crédit.

En plus de ces mesures, l’exonération de la taxe foncière sur le logement pour une durée de 2 à 5 ans est un vrai plus, tout comme les aides distribuées par les conseils généraux, les conseils régionaux et les collectivités territoriales. Le financement d’une construction écologique se prolonge par un crédit immobilier classique et/ou par un apport personnel. De ce point de vue, il convient de trouver non seulement la meilleure offre de prêt immobilier, mais aussi la meilleure assurance de prêt, de manière à réduire les coûts de l’opération pour le ménage se lançant dans la construction d’un logement neuf et « vert ».