La CEET a lancé officiellement son projet d’extension électrique dans les cinq régions du Togo

La Compagnie Energie Electrique du Togo a procédé, le 23 décembre, au lancement de son vaste projet de renforcement et d’extension du réseau de distribution de l’énergie électrique dans les cinq régions du Togo.

La CEET est une société d’Etat qui a été créée le 20 mars 1963 afin d’assurer la production et la distribution de l’énergie au Togo. La société dispose d’une vingtaine de centrales de production réparties sur l’ensemble du territoire et plus de 4 000 km de réseau moyenne et basse tension.

L’objectif du projet lancé ce vendredi est de parvenir à réduire les baisses de tension afin de lutter contre l’insécurité. Les travaux vont coûter 14 milliards de FCFA (franc des Colonies Françaises d’Afrique et aujourd’hui franc de la Communauté Financière Africaine), financés à hauteur de 10 milliards par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) sous forme de prêt.

La CEET entend par ces projets améliorer son service de distribution de l’énergie électrique afin de résoudre les nombreux problèmes de branchements anarchiques des compteurs sur le territoire.

Il s’agit également de parvenir à construire 370 km de réseau aérien de basse tension et l’aménagement de postes de réhabilitation électrique à Lomé et à Kara ainsi que la modernisation d’un centre thermique de secours à Dapaong.

Pour le directeur général de la CEET, Mawussi KAKATI, ce vaste programme électrique permettra d’accorder le branchement de compteur à 4 000 clients en 2 ans.

Le ministre des Mines et de l’Energie Noupokou DAMIPI a témoigné sa gratitude à la CEET et exprimé la volonté du Gouvernement togolais qui est celui d’avoir un taux de couverture électrique nationale de 50% en 10 ans.

Source : icilome

 

La 4ème nuit de l’eau aura lieu le samedi 2 avril

Une sensibilisation au respect de l’eau

La 4ème nuit de l’eau est organisée par la Fédération française de natation et UNICEF France. Parrainée par le nageur Alain Bernard, elle a pour objectif la sensibilisation au respect de l’eau autour de différentes animations dans ou hors de l’eau. 220 piscines devraient participer à cet évènement GD6TSMWN95N7.

 

Une collecte pour améliorer l’accès à l’eau potable des enfants du Togo

Les fonds récoltés seront destinés à améliorer l’accès à l’eau potable des enfants du Togo. L’UNICEF compte sur la participation d’un maximum de piscines françaises et souhaite atteindre les 180 000 € de dons cette année au profit du programme Eau et assainissement au Togo.

Ce programme WASH de l’UNICEF destiné aux écoles a pour but la mise en place d’un point d’accès à l’eau potable, d’une citerne de récupération d’eau de pluie et de modules scolaires relatifs aux bonnes pratiques d’hygiène, de santé et d’assainissement. En effet, en 2010,  seulement 26% des écoles togolaises ont un accès à l’eau et 30% possèdent des latrines.

L’accès à l’eau a un impact sur l’apprentissage scolaire

Selon l’UNICEF, des installations sanitaires inappropriées aux besoins des populations ainsi qu’un faible accès à l’eau impactent directement la fréquentation et l’apprentissage des enfants à l’école et plus spécifiquement chez les filles.

La prévalence des maladies dues à l’utilisation d’eau non potable et au
manque d’hygiène constituent un obstacle supplémentaire à l’apprentissage des écoliers. La collecte 2010 a ainsi permis de financer le programme WASH dans 12 écoles du Togo et 4300 enfants ont pu en bénéficier. GD6TSMWN95N7