Des Américains jugés en Corée du Nord

North Korea Flag

 

 

 

Deux touristes américains ont été arrêtés en avril en Corée du Nord et vont être traduits en justice sous plusieurs chefs d’accusation, dont « la perpétration d’actes hostiles », a annoncé l’agence nord-coréenne KCNA lundi 30 juin, comme le rappel le journal Le Monde. Et tandis que peu d’informations ont été communiquées, les questions fusent et laissent place à de nombreuses interrogations.

Quels drôles d’histoires
Les deux Américains, Matthew Todd Miller et Jeffrey Edwards Fowle, n’ont pas une histoire dite commune. Déjà, et bien que la tentation de prendre son sac à dos pour aller se « ballader » dans le pays le plus fermé à la mondialisation et à la société internationale pourrait être tentant, force est de constater que ces deux hommes ne sont pas dans, exprimé par le sacré, « le commun des mortels ».

Jeffrey Edwards Fowle, 56 ans, aurait oublié une bible dans l’un de ses hôtels. Le motif religieux étant ici contraire aux conditions d’attribution du visa, il a été arrêté. Une maladresse d’un pieux chrétien, dirons-nous. Un acte hostile, ont-ils dit.

Mais l’histoire de loin la plus étrange est celle de Matthew Todd Miller. Agé de 24 ans, ce jeune Américain a débarqué sur le territoire nord-coréen, a déchiré son visa et a demandé l’asile politique !
Autrement dit, Miller s’est payé un billet d’avion jusqu’à Pyongyang pour y déchirer son visa et rester là-bas pour des motifs politiques, prétextant qu’il avait besoin d’un « abri ». La vie aux Etats-Unis est certes très difficile, mais quand même…

Rappelons également que les Etats-Unis n’ont pas de lien direct avec le régime de Pyongyang, empêchant de facto toute résolution diplomatique du conflit. La Suède sert d’intermédiaire entre les deux pour les cas de décès, d’arrestation ou de maladie.
Des histoires étonnantes, qui seront probablement jugés sévèrement par Pyongyang. On peut peut-être espérer une résolution du conflit, le régime de Pyongyang peut (par moment) être plus tolérant, notamment au sujet de la consommation de cannabis, comme le rappel le Huffingtonpost.com…