Changement climatique : hausse de la mortalité ?

Campagne de WWF

Si l’on fait souvent état des conséquences négatives du changement climatique pour l’environnement (fonte des glaces, migrations des espèces animales et végétales, etc.), on parle moins de son impact sur la santé des hommes qui est pourtant réel et croissant.

En effet, le projet européen Climate Trap, qui étudie l’impact du changement climatique sur la santé publique, a révélé que la part des décès liés à la hausse des niveaux d’ozone devrait augmenter dans plusieurs pays européens dans les six prochaines décennies. La France, la Belgique, l’Espagne et le Portugal seraient les plus touchés avec une augmentation du taux de mortalité lié à l’ozone, qui pourrait se situer entre 10 et 14%. A l’inverse, les pays nordiques et baltiques devraient voir leur taux de mortalité liée au climat diminuer.

Ce résultat est à mettre en parallèle avec la hausse des températures qui favorise la formation d’ozone troposphérique (l’ozone des basses couches de l’atmosphère), qui est la résultante de la transformation physico-chimique des polluants primaires dans l’atmosphère.

Le docteur Hans Orru, expert de la pollution de l’air de l’université d’Umea (Estonie), a indiqué que l’ozone est « un polluant très oxydant. Il provoque des problèmes respiratoires qui peuvent conduire à des hospitalisations et des décès ».

A côté de ces prévisions, une étude à contre-courant, réalisée par l’Institut Heartland, le Centre d’étude du dioxyde de carbone et du changement climatique et le Science and Environmental Policy Project (SEPP), avance au contraire que le réchauffement climatique améliorerait la santé :

« L’humanité se portera mieux en 2100 qu’actuellement parce qu’elle sera capable de s’adapter à tous les défis que le changement climatique pourrait engendrer […] La hausse des températures conduit à une baisse de la mortalité hivernale sans forcément mener à une hausse de la mortalité estivale. »

Des résultats étonnants qui devraient néanmoins alimenter le débat autour du changement climatique.