Chine : 1 milliard de poissons pour le fleuve Yangtzé

© Ian Teh/Panos Pictures

Sécheresse et pollution industrielle ont énormément joué dans la disparition de la faune et de la flore du fleuve Yangtze, en Chine. Afin de remédier à un état désastreux de l’écologie du cours d’eau, le ministère de l’agriculture chinois a décidé de lâcher plus d’un milliard de poissons dans les eaux des régions du Jiangxi, de l’Hubei, du Hunan, de l’Anhui et du Jiangsu. Lors du rempoissonnement du fleuve, les autorités chinoises ont favorisé la réimplantation de carpes noires et à grosse tête et de plus de millions de coquillages et mollusques. Parallèlement, des plantes aquatiques ont été replantées sur 9000 hectares de berges.

Officiellement, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un rétablissement des ressources halieutiques affectées par la récente sécheresse. En effet, le niveau de l’eau a baissé considérablement sur les cours moyen et inférieur du Yangtzé en raison de la sécheresse qui a sévi à la fin du printemps et au début de l’été.

Cependant on ne peut ignorer les récentes accusations à l’encontre de fournisseurs textiles mondiaux implantés sur les rives du fleuve. L’association de défense de l’environnement Greenpeace a accusé mercredi les fournisseurs des fabricants Adidas et Nike d’empoisonner l’eau des fleuves chinois en rejetant des produits chimiques toxiques provoquant des problèmes hormonaux. Ceci touche la faune comme les riverains – environ 67 millions de personnes.

Sources: lejournaldelenvironnement, le CRIromandie