Carpooling fait du covoiturage 2.0 sur Facebook

Suite à notre article sur la clôture de la Semaine européenne de la mobilité, voici une initiative qui illustre bien le thème de cette édition 2011 « le numérique au service de la mobilité », puisqu’elle montre comment les nouvelles technologies peuvent soutenir le développement d’une mobilité durable et, en l’occurrence, les usages partagés de l’automobile.

A l’occasion de cette semaine dédiée aux déplacements « doux », Carpooling, le n°1 du covoiturage en France, a lancé un widget Facebook spécifique au covoiturage, qui permet aux membres de s’organiser pour voyager ensemble dans un seul et même véhicule.

Pour rappel, le covoiturage est une utilisation commune d’un véhicule dans le but d’effectuer un trajet en commun, et ainsi de réduire les émissions polluantes.

Dès lors on comprend la nécessité pour les prestataires de ces services de disposer d’une « taille critique » d’adhérents, pour que chaque membre puisse trouver une personne effectuant le même trajet. Au-delà de cette condition « technique », la question de la confiance reste un frein important à l’adhésion plus massive à ces services. Or, l’utilisation de Facebook comme plateforme de covoiturage permet de lever – au moins en partie – ces deux freins.

Tout d’abord, Carpooling dispose, grâce au réseau social Facebook, d’un potentiel de plus de 20 millions de membres qui peuvent être intéressés par du covoiturage entre amis ou connaissances. Et c’est bien là le deuxième atout de Facebook : la barrière de la crainte de l’inconnu est en partie soulevée, puisque le réseau permet de solliciter son cercle d’amis, qui peut s’élargir à vive allure suivant l’adage « les amis de mes amis sont mes amis » !

 Source : greenit.fr

« Sauvez Kai » pour dire non au continent de plastique dans l’océan

crédits : 4.bp.blogspot.com

L’ONG « Projet Kaisei », composée de scientifiques et passionnés de la mer, vous appelle à « Sauver Kai » pour lutter contre le continent de déchets plastiques flottant dans les eaux de l’océan pacifique. L’ONG œuvre pour le développement conjoint des nouvelles technologies, des innovations et outils qui permettent de nettoyer les débris de plastiques polluant l’océan, et surtout pour éviter qu’ils s’y retrouvent.

Son objectif, enrichir la société en termes d’éducation et de sensibilisation à l’environnement ainsi qu’en termes de connaissances sur l’importance de l’océan.

Cette ONG a donc lancé, le 10 mai, une campagne internationale de collecte de dons, menée par l’agence de relations publiques Cohn & Wolfe, en faveur de la dépollution des déchets plastiques dans l’océan pacifique. Qui n’a pas encore entendu parler du « vortex d’ordures » situé dans le pacifique nord ? Vous savez, cette immonde plaque de déchets que personne ne nettoie pour cause de localisation dans les eaux internationales…voir ici.

La somme récoltée à travers les dons sera investie dans la prochaine expédition de l’ONG.

La campagne, sur Facebook, est plutôt originale : à l’ère avérée de la téléréalité, elle est basée sur la vie d’un poisson rouge, le fameux Kai, filmée en direct pendant 30 jours, du 10 mai au 10 juin. La campagne se terminera lors de la journée mondiale de l’océan.

Pour plus de détails sur la campagne : http://pitch.pe/144478

Voir la vidéo de lancement ici