Consommation collaborative : tu me prêtes ta machine à laver ?

Un groupe d’étudiants lillois est à l’origine d’une nouvelle initiative en matière de consommation collaborative, « La Machine du Voisin ». Le site internet, ouvert depuis le 20 février dernier, connaît déjà son petit succès. Ce projet original a pour vocation de mettre en relation des propriétaires de machines à laver avec des personnes dépourvues de ce précieux appareil où trop éloignées d’une laverie.

Jean Philippe, Chloé, Mickael et Yann se sont tous les trois rencontrés lors du « Défi-innovation » organisé par leur école de commerce, la SKEMA. En une semaine, les étudiants devaient monter un projet innovant autour de la thématique de « l’innovation sociétale libre et durable ». C’est donc ainsi qu’a germé l’idée de « la machine du voisin ».

« La Machine du Voisin » est un site Internet, un lieu de rencontre qui regroupe d’un côté les propriétaires de machines à laver, appelés Voisins et de l’autre les personnes qui en recherche une pour faire leur lessive, les Sans Machine Fixe. On essaye de mettre en relation les uns et les autres suivant leur proximité, donc plus la communauté s’agrandit, plus il est facile de trouver une machine près de chez soi. La suite est on ne peut plus simple : on réserve un créneau suivant les disponibilités et les conditions de chacun », explique un des étudiants instigateur du projet.

« Avec ce principe nous espérons que chacun s’y retrouve, que l’on cherche à arrondir ses fins de mois où profiter d’un service proche et bon marché. Nous laissons donc le soin aux  propriétaires d’estimer et de fixer eux-mêmes le coût d’utilisation de leur machine, ils doivent en contrepartie indiquer la capacité et la catégorie énergétique de celle-ci afin d’offrir plus de transparence et de choix aux Sans Machine Fixe. »

En trois semaines d’activité, le site compte déjà 80 machines à son actif. Il arrive que certaines machines soient gratuites, quelques inscrits souhaitant simplement partager un café. On peut par exemple lire sur l’annonce de Xtof, « ouvert à discussion. Venez avec l’apéritif et repartez avec votre linge propre ».

Les quatre étudiants aimeraient désormais proposer une deuxième version du site, tournée vers l’étranger et disponible en plusieurs langues. « On veut toucher le plus de gens possible », indique Jean-Philippe Allain.

Toutes les informations sont disponibles sur le site Internet à cette adresse à cette adresse

Sources : zegreenweb.com   ecoles2commerce.com

Commentaires

  1. Tout simplement génial ! 😉
    Ma machine est tombé en panne et avec un petite de moins d’un an… c’était un peu la panique, si j’avais pu connaitre ca avant !
    Super initiative en tout cas.

  2. Merci beaucoup pour votre soutien.

    Oui, le réseau peut-être utilisé de manière régulière pour les personnes n’ayant pas de machines mais aussi de façon ponctuelle pour les petits accidents.

    A bientôt.