CPE : économiser 40% de ses dépenses énergétiques en copropriété

Une copropriété d’une soixantaine de logements à Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis, vient de signer le premier contrat de performance énergétique (CPE) en copropriété en collaboration avec Nexity et Bouygues Construction. Ce nouvel outil juridique est considéré par le Grenelle de l’environnement comme un levier essentiel pour financer la réhabilitation thermique des bâtiments existants.

Un CPE vise à confier à un opérateur la définition et la mise en œuvre d’un programme d’économies d’énergie dans un bâtiment en échange d’une garantie de performance. La nouveauté juridique par rapport aux contrats énergétiques classiques tient alors aux pénalités financières que prévoit le contrat en cas de non réalisation des objectifs. Pendant huit mois, les travaux de rénovation engagés porteront sur le système de chauffage de l’immeuble et son isolation thermique. De quoi rendre la propriété conforme au label BBC Rénovation et ainsi réduire la consommation énergétique de ses habitants d’environ 40%. « De plus, les travaux de rénovation et la mise en conformité avec les normes environnementales bonifieront la valeur des appartements dans le cas d’une éventuelle revente », promet le communiqué.

Ce projet innovant a reçu le soutien de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) et de la Région Ile-de-France. De plus, dans le cadre d’un partenariat avec le Crédit Foncier, les copropriétaires éligibles peuvent bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro pour les travaux restant à leur charge.

Source : ddmagazine.com