Ressources et environnement

L'actualité de l'environnement, de l'énergie et du développement durable

Vous êtes ici : Ressources et environnement » Impact environnemental » Quelles sont les nations réellement responsables du changement climatique ?

Quelles sont les nations réellement responsables du changement climatique ?

Le Guardian vient de publier un tout nouvel outil interactif agrégeant de nombreuses données climatiques et permettant ainsi de consulter des cartes des pays qui contribuent le plus aux changements climatiques de la planète.

Les chiffres utilisés sont ceux de l’Agence d’information sur l’énergie (EIA), organisme américain indépendant qui publie chaque année des statistiques sur les émissions de gaz à effet de serre.

L’originalité de l’initiative du Guardian repose dans la compilation de ces données et leur présentation selon différents points de vue. Il est alors possible de consulter les émissions de CO2 par pays (actuelles et historiques)  mais également par habitant ou encore en production de gaz à effet de serre et en consommation de biens et services.

Emissions de CO2 actuelles :

 

Emissions de CO2 actuelles par personne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que d’autres types d’émissions, comme par exemple, la déforestation (pourtant responsable d’un quart des émissions mondiales), ne sont pas prises en compte. Mais, même si ces données ne renseignent pas sur la pollution globale engendrée par un pays, elles sont par contre représentatives quant à la responsabilité des différentes populations par rapport au changement climatique. Il est ainsi possible de se rendre compte que Doha (Qatar)  est le plus gros pollueur au monde avec 53,4 tonnes de CO2 par personne, soit trois fois plus qu’un Américain (17,5 tonnes) et 10 fois plus qu’un Chinois (5,2 tonnes).

De plus, si on tient compte du fait que le CO2 rejeté dans l’atmosphère peut y demeurer des siècles, il est intéressant d’examiner non seulement les émissions actuelles mais aussi les émissions passées. Ainsi, entre 1850 et 2007, les Etats-Unis et les pays de l’Union européenne se retrouvent en tête, avec plus de la moitié du total des rejets. Cette responsabilité historique est d’ailleurs une source de tensions omniprésente au sein des négociations climatiques. En effet, les pays émergents estiment qu’ils doivent faire moins d’efforts que les pays développés du fait de la responsabilité de ces derniers dans le changement climatique.

Sources : Le Monde  The Guardian

Articles en relation :

Tagged as: , , , , , ,

Leave a Response