Adhésion du groupe minier français Eramet à l’ITIE

Etendard de la « transparence financière » au niveau mondial depuis près d’une décennie, l’ITIE (Initiative pour la Transparence des Industries Extractives) a refait parler d’elle il y a peu en recevant l’appui marqué du G8.

Rassemblant Etats, entreprises et société civile, l’organisme vient d’accueillir parmi ses soutiens un nouveau grand groupe français, Eramet spécialiste de l’extraction minière, notamment au Gabon et en Nouvelle Calédonie.

 

L’adhésion d’Eramet à l’ITIE vient renforcer une politique de responsabilité, de citoyenneté, d’intégrité et de respect des personnes initiée en 2010 et formalisée par une Charte d’Ethique.

A travers cette nouvelle adhésion, le Groupe s’est engagé pour la valorisation responsable des ressources naturelles et la complète transparence des transferts d’argent entre les entreprises et les Etats hôtes. Sur un plan plus sociétal il se doit d’entretenir un dialogue permanent avec ses parties prenantes.

L’association d’Eramet à l’ITIE devrait permettre une pérennisation de ces engagements tout en leur donnant une légitimité et une visibilité accrues au niveau international. Cette adhésion lui donnera aussi l’occasion de participer et de tirer bénéfice des débats et expériences accumulés par les différents adhérents de l’initiative.

 

Le but de l’ITIE est de « renforcer la gouvernance en améliorant d’une part la transparence des revenus générés par les industries pétrolières, gazières et minières et d’autre part la responsabilisation dans le secteur extractif ». Eramet ayant fait part de sa détermination à contribuer à l’« assainissement » des relations et transactions entre les différents intervenants de son secteur, son adhésion à l’ITIE donne le signal à ses interlocuteurs, notamment au niveau local, du sérieux de sa démarche et de l’évolution très concrète des pratiques d’extraction dans le secteur minier, davantage respectueuses tant en termes environnementaux que financiers. Par la défense d’une « norme mondiale » unanimement reconnue, Eramet assume son statut de géant minier et se positionne comme l’un des futurs leaders potentiels dans l’application de la « transparence financière ».

 

Le lien entre l’extraction de minerais indispensables aux populations du monde entier et le respect de communautés locales et de l’environnement n’en sortira que davantage renforcé.